WHITECHAPEL : OUR ENDLESS WAR - en vente le 29 avril - aperçu sur iTunes
Recherche MU :
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
Switchfoot
[Rock Alternatif]
>>Voir liste
BLACK SABBATH
Battle Beast
Dream Theater
Young The Giant
>>Voir liste
Groupes: 1307
Critiques CD: 2632
Hallucinations: 186
Vidéoclips:
Nouvelles: 20829
Entrevues: 351
Critiques en Vrak
Groupe: Helloween
Album: Keeper of the Seven Keys - The Legacy
De nombreux commentaires ayant déjà été émis par la communauté musicale quant au titre du nouvel album d'Helloween, les attentes ne pouvaient qu'être très élevées. Keeper Of The Seven Keys - The...
Groupe: Misery Inc.
Album: Yesterday's Grave
Une incroyable surprise, c'est vraiment les meilleurs mots pour exprimer mes sentiments suite à plusieurs écoutes du premier album de ce groupe gothique finlandais. "Yesterday's Grave" est le premier...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Ex Deo
 Album: Caligvla (2012)
Note:
9.5/10
Style : Death Metal Symphonique

Compagnie : Napalm Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. I, Caligvla
02. The Tiberius Cliff (Exile To Capri)
03. Per Oculos Aquila
04. Pollice Verso (Damnatio Ad Bestia)
05. Divide Et Impera
06. Burned To Serve As Nocturnal Light
07. Teutuborg (Ambush Of Varus)
08. Along The Appian Way
09. Once Were Romans
10. Evocatio: The Temple Of Castor & Pollux
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
En accord avec le 20e anniversaire de Kataklysm nous arrive ce nouvel album du projet en parallèle du groupe. Deuxième offrande pour ExDeo mais première pour la compagnie de disques Napalm Records et non pour Nuclear Blast pour l’album précédent. Oh… Étrange ?

Le concept de la Rome Antique est une fois de plus au centre de ce débat métallique quoique cette fois-ci, la loupe est dirigée immédiatement sur ce personnage que nous connaissons plutôt bien : le tyrannique Caligula, qui fête son 2000e anniversaire cette année, journée du lancement de l’album le 31 août. Encore une fois, la portion lourde est omniprésente mais avec des soupçons ambiants de claviers symphoniques mais vraiment bien dosés, comparativement à d’autres formations qui ont l’habitude de nous émoustiller avec des nombreuses couches de musique symphonique. Mais sur cet album, c’est le l’empire métallique qui domine avant toute chose, un peu à l’image du caractère sanglant de Caligula, justement.

Caligvla est agréable à l’écoute car les 10 morceaux possèdent tous cette dimension accrocheuse avec de nombreux moments plus épiques maximisés par la puissance des riffs du duo Dagenais/Barbe qui se surpasse encore comme sur The Tiberius Cliff (Exile To Capri), Once Were Romans et Along The Appian Way. La pièce la plus fascinante du disque demeure Per Oculus Aquila qui, à la base, possède un refrain fantastique, une cadence lourde mais vivifiante et des arrangements de style "opéra" titanesques. La présence vocale de Maurizio sur ce projet qu’est ExDeo se veut plus posée, moins extrême dans l’intensité car on peut ressentir que les paroles ont une place primordiale dans les chansons du groupe car la trame narrative ainsi que la dimension historique se méritent d’être bien entendues et analysées, des facteurs qui ne sont pas négligés sur cette production, agréablement manipulée et tellement bien balancée par Jean-François Dagenais.

Toutes les partitions de voix se laissent bercer par les ambiances fortes créées par la musique qui se veut plus cinématographique et épique ; un terme galvaudé d’habitude mais qui prend toute sa profondeur et son sens sur cet album. Justement, sur la dernière pièce Evocatio The Temple Of Castor & Pollux, vous risquez de vous demander si vous n’êtes pas en présence d’une trame sonore de Hans Zimmer tellement les arrangements sont précis, harmonieux et épiques!

Quelques invités spéciaux, tous d’origines soient romaine ou grecque, se laissent entendre sur ce disque comme Mary Demurtas de Tristania sur Divide Et Impera en plus de Francesco d’All Shall Perish à la guitare, Seth de Septicflesh et Stefan Fiori de Graveworm qui offrent leur voix.

C’est à se demander comment les musiciens qui prennent part aux projets que sont Kataklysm et ExDeo peuvent produire autant de métal aussi robuste pour deux groupes car il est impossible de ressentir que cet album d’ExDeo soit un dévidoir du matériel moins performant composé par Kataklysm étant donné que Caligvla demeure un album aussi solide musicalement. Mais dans un sens, ExDeo possède une vie en parallèle qui n’a rien à voir avec ce qu’offre Kataklysm!

Tout comme la stature grandiose de Caligula, cet enregistrement sera très haut dans mon palmarès de l’année 2012 !

www.facebook.com/exdeo





  Note de MU : 9.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MusikUniverse.net. (2001-2013) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : info@musikuniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: info@musikuniverse.net
Fixion Media est notre représentant publicitaire officiel - contactez-les pour annoncer ici! | Fixion Media is our official ad representative - contact them to advertise here!
Conception graphique : Marc Desgagné - Patryk Pigeon, Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau